Promenade en ville – Bourgoin-Jallieu

Samedi dernier, j’ai profité du beau temps pour faire une petite promenade dans la ville de Bourgoin-Jallieu. Mais pas n’importe quelle promenade. Il s’agissait d’une visite guidée organisée par le musée de la ville. 

Menés à travers les rues modernes de la ville par notre guide passionné, notre groupe se laisse conter l’histoire qui anima Bourgoin au fil des ans.

A l’origine, la région était un vaste glacier, les terres ensevelies sous 500 mètres de glace. Elle en conserve d’ailleurs le souvenir sous l’appellation « les terres froides ».

Elle fût placée sous la domination romaine, puis envahie par les Barbares, un peuple venu de Suède au Ve siècle (les Burgondes), leur territoire s’étendant de Dijon à Avignon.

Il faudra attendre le IXe siècle pour que Burgondium, la cité des Burgondes, corresponde au centre ville actuel de Bourgoin Jallieu.

Au Moyen Age la ville connait un certain essor grâce à la culture du chanvre. Ce fût la première activité textile de Bourgoin. Il s’ensuivit des activités d’impression sur étoffe, de tissage et de fabrique de métiers à tisser, de renommées mondiale. Les plus grandes maison de couture travaillent avec l’industrie locale. Aujourd’hui le musée de Bourgoin-Jallieu retrace cette partie de l’histoire.

Il s’avère également qu’aux cours des siècles plusieurs personnages célèbres ont foulé les rues de la ville.

En effet Jean-Jacques Rousseau a séjourné pendant 2 années à Bourgoin, entre 1768 et 1770, où il épousera sa compagne Thérèse Levasseur. Sa maison est toujours visible et sert aujourd’hui d’habitation.

Napoléon s’est également arrêté à deux reprises à 10 ans d’intervalle ; une fois alors qu’il est en route pour Milan pour recevoir la couronne d’Italie, et une fois durant la guerre de « Cent jours » à son retour de l’Île d’Elbe. L’hôtel dans lequel il a séjourné a été démoli en 1987 et remplacé par la résidence Napoléon.

Il reste aujourd’hui peu de traces historiques. Au XIXe siècle les enceintes médiévales de la ville disparaissent. Les canaux de la ville (canal de Bourbe et du Bion) disparaissent également, et sont remplacés par des rues et immeubles d’habitation.

Bourgoin et Jallieu furent réunies en 1967.

Une bien chouette balade donc, que je recommande si vous aimez découvrir l’histoire d’une ville. Promenade qui permet également, pour la modique somme de 5 euros, de sortir un peu des sentiers battus, de l’artère principale de la ville (que constitue sa rue piétonne), et de s’évader.

Bonnes balades !


2 réflexions sur “Promenade en ville – Bourgoin-Jallieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s